Mobilités 2030

Vous êtes ici

La question des mobilités en Ile-de-France est au cœur de la problématique d’attractivité de ce territoire. Elle se pose aujourd’hui dans un contexte de progression de l’étalement urbain, de déséquilibre Est-Ouest entre les principaux pôles d’emplois et les secteurs résidentiels, et de saturation progressive des infrastructures (routes et transports en commun).

L’enjeu des mobilités est également au cœur de la question du développement durable, de la question du droit à la ville et de l’accès aux emplois, en particulier pour les habitants des territoires périphériques ou enclavés. Il est également indissociable de l’attractivité économique et des flux de marchandises. Les mobilités doivent être transformées en perspective de la réalisation de la transition énergétique et écologique, et de nécessité de lutter pour améliorer la qualité de l’air. Enfin, au-delà des enjeux incontournables des nouvelles mobilités et de la transition énergétique, penser les mobilités à horizon 2030, c’est aussi aller vers un système de transport plus en phase avec des besoins de déplacements en pleine mutation, qui soit plus efficient pour les usagers, habitants et entreprises.

Or d’ici à 2030, l’extension du réseau de transport en commun à travers les projets de développement et de modernisation du Nouveau Grand Paris (métro du Grand Paris express, prolongements de lignes, tramway, TZen, tram-train, etc.) va impacter et transformer les modes de déplacements et les flux métropolitains. Le dernier investissement équivalent date des années 1960 mais, à la différence du RER, le nouveau réseau qui s’installe sera accompagné d’une révolution sans précédent de la mobilité qui va toucher toutes les formes de déplacement en Île-de-France, aussi bien pour l’usager de la route que pour celui des transports urbains.

Cette révolution doit donc être portée par la transition énergétique qui favorise de nouvelles motorisations électriques, au gaz, à l’hydrogène, par la transition numérique avec des véhicules connectés et sans doute à conduite autonome, et aussi par l’économie collaborative avec de nouvelles solutions de mobilités partagées. Elle s’accompagnera probablement d’un fort accroissement des mobilités actives, marche, vélo et autres modes légers. Elle concerne également la circulation des marchandises et l’organisation des flux logistiques à l’échelle de l’ensemble de la petite couronne francilienne, voire de la région.

Ces transformations à venir nécessitent d’être anticipées par les acteurs publics, en lien avec les acteurs privés. Or la question des mobilités se pose nécessairement à toutes les échelles - de l’aménagement du quartier de gare favorisant le rabattement et l’intermodalité au développement de nouvelles infrastructures à l’échelle métropolitaine - et nécessite donc un travail concerté entre tous les acteurs de la prise de décision dans l’espace métropolitain : les collectivités (dans le respect des compétences de chacun), les services de l’Etat, STIF, SGP, SNCF, RATP, PORTS DE PARIS (HAROPA). Ce travail doit aussi associer la sphère privée, non seulement les fournisseurs de services de transports et de logistique mais aussi ceux qui se positionnent sur les nouveaux services de mobilité.

Le Bureau du Forum métropolitain du Grand Paris a acté le 10 janvier dernier le lancement d’un groupe de travail sur le thème de la mobilité à l’échelle du Grand Paris. Cette réflexion sera pilotée par le Forum métropolitain du Grand Paris.

 

Jean-François Vigier Président du Forum métropolitain du Grand Paris et maire de Bures-sur-Yvette
Stéphane Beaudet Président de l'Amif et maire de Courcouronnes
Jean-Louis Missika et Christophe Najdovski Représentant Anne Hidalgo, Maire de Paris
Valérie Mayer-Blimont Représentant Patrick Ollier, Président de la Métropole du Grand Paris

Comité de pilotage des élus

Les élus pilotes se réunissent avec leurs collègues pour définir les commandes à destination du comité technique et pour prendre des décisions suite au travail rendu par les différents groupes techniques.

Comité technique

Groupe des association acteurs économiques

Groupe technique mobilités partagées et services de mobilités

Groupe technique motorisations propres, apprivisionnement énergétique et logistique

Actualités Mobilités 2030