Compte rendu de l’échange avec Eric Berdoati, maire de Saint Cloud, relatif à l'expérience de concertation réalisée dans cette commune en 2016 sur le thème du budget municipal

Description :

1.Panel de participants établi par tirage au sort à partir du logiciel de désignation des jurés d’assises : 7 500 habitants, sélectionnés sur un total de 19 000, ont été sollicités par courrier du maire. Cependant ces listes ne comportant que les plus de 23 ans, les 18 -23 ans ont également été invités (à partir des listes électorales). A partir de ces sollicitations, 600 participants réguliers ont été mobilisés, soit un taux de retour positif de 8%, ce qui est considéré comme très élevé. Le maire a également reçu une quarantaine de lettres de remerciement.

2.Démarche mettant l’accent sur la crédibilité, le professionnalisme :

-Recours à un prestataire spécialisé,
-Enoncé et respect des règles, par exemple engagement de restitution,
-Insistance au début du programme sur l’information-formation des participants /budget municipal : dépenses obligatoires/facultatives, décomposition du budget, etc.

3.Sur le plan de l’organisation de l’opération, la charge de travail a été importante, notamment parce que les réunions étaient proches les unes des autres (3 semaines d’intervalle), l’appropriation de l’opération par l’administration a permis de gérer.

4.Coût global : 22 K€.

Enseignements de l’expérience selon le maire :

Pour la ville :

-Perception très positive, le renouvellement périodique (annuel) d’opérations analogues est envisagé,
-La mise en situation de contribution est perçue très positivement par les habitants, qui ont joué le jeu de manière responsable,

-Importance de la méthode, de l’ingénierie, qui permet de traiter les limites prêtées ordinairement aux habitants dans leur relation aux élus : difficulté à prendre en compte l’intérêt général, expression réduite à l’énoncé de frustrations, etc., ainsi que les problèmes de représentativité,

-Le fait que l’élu décide, éventuellement dans un sens différent de celui qui a été plébiscité par les habitants, est parfaitement accepté. Ainsi, lors de la restitution, le maire a-t-il pu expliquer pourquoi il ne retenait pas une préconisation soutenue par 80% des participants à la concertation, et il a finalement été applaudi.

Pour la métropole :

-L’importance du nombre d’habitants et du périmètre, comme la complexité des sujets, imposera de bien travailler la phase de présentation-information-formation sur les sujets à débattre,

-Quels sujets ? les débats en cours (sort du département ?), en s’appliquant à séquencer les opérations (débattre avant le vote de la loi…),

-Une suggestion : inclure la création d’une instance métropolitaine de concertation dans la loi post-NOTRe