Articulations territoriales

Vous êtes ici

Le législateur a choisi de créer une institution métropolitaine dont le périmètre est inférieur à celui de l’agglomération parisienne (Unité Urbaine selon l’INSEE). De nombreux élus soulignent le risque d’effet-frontière qui pourrait à terme voir le jour entre la future Métropole du Grand Paris et les territoires au-delà, qui appartiennent à la métropole fonctionnelle. La construction métropolitaine doit accompagner ces changements, favoriser les rapprochements structurants et considérer le fait métropolitain dans ces différentes échelles. La gouvernance métropolitaine, pour être efficace, doit associer l’ensemble des parties prenantes. En 2016, la question de l’articulation à trouver entre la Métropole du Grand Paris et les grands EPCI de sa périphérie sera un des axes clefs des travaux de Paris Métropole.

Suite aux travaux conduits jusqu’en 2015 par le groupe de travail « Périmètres », Paris Métropole crée le groupe « Articulations territoriales » pour élaborer des propositions visant à mieux associer les élus de l’ensemble de la zone dense au devenir de la métropole. En effet, tous les élus de l’agglomération sont légitimes pour faire entendre leur voix sur les différents enjeux métropolitains qui les concernent directement : transport,
logement, aménagement, solidarités financières, transition écologique...

L’objectif de l’année 2016 :

  • Elaborer des propositions visant à mieux associer les élus de l’ensemble de la zone dense au devenir de la métropole. 
  • Aller vers une traduction politique dessinant des solutions de gouvernance partagée à l’échelle de l’agglomération urbaine, en lien avec l’ensemble des élus de Paris Métropole.
Éric Cesari Maire adjoint de Courbevoie
Valérie Mayer-Blimont Maire adjointe de Santeny
Jean-Marc Nicolle Maire du Kremlin-Bicêtre
Jean-François Vigier Maire de Bures-sur-Yvette
Olivier Klein Maire de Clichy-sous-Bois

Actualités Articulations territoriales