05 juillet 2017

Le comité de pilotage de la démarche « mobilités 2030 » s’est réuni le 5 juillet, en présence du président Jean-François Vigier, de Valérie Mayer-Blimont pour la Métropole du Grand Paris, de Jean-Louis Missika pour la Ville de Paris, et de Stéphane Beaudet pour l’AMIF. De nombreux élus avaient répondu à leur invitation, pour ce dernier rendez-vous avant la pause estivale.

Suite à la tenue de dizaines de réunions techniques, les élus ont validé le plan du livre blanc des mobilités 2030. Ils ont acté les propositions y figureront : favoriser le développement des modes actifs, garantir la mise en œuvre des rabattements efficaces à l’échelle régionale, optimiser les autoroutes urbaines en zone dense, favoriser le co-voiturage, développer des mesurer incitatives pour renouveler le parc motorisé polluant, anticiper l’arrivée du véhicule autonomes (notamment comme transport collectif), soutenir l’innovation numérique et l’écosystème francilien, accompagner la mutation de la chaine logistique, mobiliser l’ensemble des acteurs pour réduire les déplacements contraints.

Les élus ont également acté leur participation au Sommet Autonomy, du 19 au 21 octobre, avec une matinée spécialement dédiée à notre démarche le 20 octobre. Une conférence des citoyens sur la mobilité sera également organisée à l’automne. Ses conclusions seront intégrées au livre blanc. L’année se clôturera par un « Forum Libération »  début décembre, pour permettre d’échanger le plus largement possible sur ce sujet avec de nombreux experts et le public.