30 mars 2017

Le Forum pilote la démarche « mobilités 2030 »  en y associant la Ville de Paris, la Métropole du Grand Paris et l'AMIF. Ce travail vise à réunir  l’ensemble des acteurs publics et privés du transport en Ile-de-France afin de penser les mobilités de demain. Les élus  ont souhaité profiter du Salon des maires d’Ile-de-France pour en présenter les principaux enjeux, dans le cadre d'une conférence de presse ouverte au public.

Jean-François Vigier, président du Forum métropolitain du Grand Paris a introduit la démarche « mobilités 2030 » en précisant qu’elle constitue un des travaux phares du syndicat cette année. Stéphane Beaudet, en sa qualité de président de l’AMIF, vice-président du STIF et vice-président de la Région délégué aux transports, a rappelé l’importance d’anticiper et de s’approprier les évolutions de demain en matière de mobilités (transports connectés, intermodalité, requalification des infrastructures de transport …).  « Ce n’est pas de la science-fiction mais la réalité » a-t-il affirmé. Patrick Ollier a salué la démarche qui favorise un dialogue essentiel pour anticiper et concevoir l’organisation des services publics en matière de mobilités, et souhaite que le livre blanc soit utile autant que possible aux habitants de la métropole. Jean-Louis Missika a souligné que l’évolution des mobilités est une demande forte des parisiens et des franciliens qu’il faut les anticiper à la fois sur le court-terme pour améliorer la qualité de vie de tous et sur le moyen-terme pour intégrer la transition numérique et écologique. Suite aux différentes questions notamment sur la coordination entre les différentes parties prenantes, le Président du syndicat, Jean-François Vigier, a rappelé que les élus de toutes tendances politiques ont pris l’habitude au sein du Forum métropolitain du Grand Paris de dépasser les clivages pour trouver des solutions partagées.

Les élus du groupe de travail se réuniront de nouveau le 18 avril au Forum métropolitain du Grand Paris.  

Retrouvez l'article de la Gazette des communes et l'article du Journal du Grand Paris à ce sujet.