Nouvelle année, nouvelle présidence. 
Selon le principe de gouvernance alternée, c’est au tour de l’UDI de prendre la tête du syndicat, et à Jean-François Vigier, élu par ses pairs, d’en assumer les responsabilités.

Maire de Bures-sur-Yvette (Essonne) depuis 2008 et conseiller régional depuis 2015, Jean-François Vigier avait annoncé sa
candidature à la présidence du syndicat lors du Bureau du 29 novembre dernier. 

En 2010, il fait adhérer sa commune, Bures-sur-Yvette, à Paris Métropole.  Celle-ci se situe aux limites de la zone urbaine dense et est membre de la Communauté d’Agglomération Paris-Saclay, dernière adhérente en date du syndicat. Particulièrement investi dans les travaux des groupes « périmètres »  et « articulations territoriales », Jean-François Vigier a toujours porté un discours favorisant l’intégration de la grande couronne dans la construction métropolitaine. 
Le nouveau président a d’ores et déjà annoncé devant le Comité Syndical son intention d’inscrire le Syndicat dès la rentrée dans une phase active de travail, notamment sur les questions d’évolution institutionnelle et de solidarité financière.
Il veillera particulièrement à ce que toutes les parties prenantes puissent prendre part au débat, et notamment les territoires de grande couronne qui participent pleinement du fait métropolitain. 
Le Comité Syndical du 16 décembre a également procédé aux élections des vice-présidents et des membres du Bureau. 

 

© Frédéric Reglain