Saint-Denis - A86 - Paul Lecroart
14 janvier 2021

Les élus du Forum métropolitain ont décidé de lancer de nouvelles études sur deux sujets : l’un concerne le devenir de l’A86, l’autre l’évolution institutionnelle du Grand Paris.


Quel devenir pour l’A86 ?

Le succès de la consultation internationale « Les Routes du futur du Grand Paris » qui s’est achevée fin 2019 a souligné la capacité du Forum à rassembler l’ensemble des composantes territoriales franciliennes concernées par le sujet des mobilités. La mise en place de la Conférence stratégique sur les mobilités routières en Île-de-France initiée par le Préfet de région et réunissant un tour de table proche de celui des Routes du futur du Grand Paris, s’inscrit dans cet esprit collaboratif et constructif tout comme la démarche collaborative des « Ateliers du périphérique » menée par la Ville de Paris. Les élus souhaitent que le Forum travaille avec l’Etat et la Métropole sur la construction et l’animation, d’un dispositif global de concertation et de réflexion sur le devenir de l’A86, qui traverse et impacte sur ses 79 kms, de très nombreux territoires. 

L’Etat et l’ensemble des parties prenantes (territoires, acteurs de la société civile et habitants de petite et grande couronne) vont être mobilisés dans les semaines à venir pour définir les contours du dispositif.


Quelles évolutions institutionnelles pour le Grand Paris ?

La question de la gouvernance institutionnelle du Grand Paris reste un sujet clivant. Chaque strate du « millefeuille » réfléchit et se mobilise pour faire le point sur sa propre situation et sur ses intérêts dans ce dossier. Les élus du Forum estiment que le syndicat reste le lieu neutre et commun pouvant mener ce débat global et exhaustif, appuyé par une instruction scientifique et impartiale. C’est pourquoi ils lancent une démarche à même d’aboutir, à l’échéance de 2022, sur une réflexion commune montrant les tenants et aboutissants, les évolutions possibles, les accords, les désaccords, les points de convergence et les points de divergence. 

L’objectif de ce travail n’est pas de trouver une solution mais de nourrir les réflexions de chacun à partir de l’analyse et du recensement de chacun des scénarios possibles d’évolutions institutionnelles. Ces réflexions seront circonscrites au sein du Forum, menées dans un cadre de confiance propice aux échanges.


Lors du Bureau du 12 janvier, des élus ont fait part de leur souhait d'étudier la possibilité de lancer également des travaux sur la question de la restauration collective en Ile-de-France. Le sujet sera évoqué lors des prochaines instances.

 

 

 

Crédits photo : Paul Lecroart / Institut Paris Region